0033 (0)1 76 45 02 45 / 00 216 71 960 875 / 00 216 29 703 023 devis@invitro-tunisie.com

Insémination artificielle Tunisie (IAC) : Insémination intra utérine (IIU)

L’insémination artificielle en Tunisie est la technique la plus simple de la procréation médicalement assistée (PMA) qui traite plusieurs problèmes de stérilité tel que le problème de mobilité insuffisante des spermatozoïdes comme elle peut être effectuée lorsque les médecins n’arrivent pas à identifier la cause de la stérilité.
Cette technique consiste à déposer les spermatozoïdes mobiles du conjoint dans l’utérus de la femme. 
Dans le but de croitre les chances de grossesse, l’insémination artificielle peut être associée à une stimulation ovarienne.

Intervention et suites opératoires

L’insémination intra-utérine(IAC) doit se réaliser au moment de l’ovulation. Le gynécologue utilise un cathéter pour déposer dans l’utérus de la femme, les meilleurs spermatozoïdes choisis du sperme recueilli du  conjoint.
Le recueil du sperme se fait par masturbation au laboratoire le jour même de l’insémination. Le conjoint ne doit pratiquer aucune activité sexuelle durant les trois jours qui précèdent le recueil.
L’insémination est une technique simple, facile et indolore, elle ne se réalise pas sous anesthésie, la femme peut reprendre toutes ses activités habituelles, juste après l’insémination.

Insémination Artificielle Tunisie (IAC)

La réussite de cette technique dépend de la qualité du sperme.
Au bout de la cinquième tentative sans grossesse, les couples sont conseillés d’essayer d’autres méthodes plus sophistiquées de la procréation médicalement assistée telle que la fécondation in vitro.

Prix de l’insémination intra utérine:

Le prix de l’insémination artificielle en Tunisie est à partir de 1300 €.
N’hésitez pas de nous contacter pour demander un devis personnalisé et gratuit.

Insémination Artificielle Tunisie (IAC)

Insémination Intra Utérine : Témoignages

Alice (29 ans) : J’ai fait ma première insémination le 19 avril 2016, je n’ai pas senti des douleurs durant l’insémination.
J’ai repris mon travail le lendemain et deux semaines après, j’ai fait une prise de sang qui s’est révélée positif.
Ma grossesse était normale, j’ai eu des douleurs dans le bas du ventre et mal aux seins et parfois des vomissements comme toute femme enceinte.
Ma première tentative a réussi et j’ai eu mon fils le 23 janvier 2017 grâce à la PMA.